Le développement de l’adolescent

Pourquoi autant de jeunes prennent des risques avec l’alcool et d’autres drogues ?

Comment se fait-il que votre adolescent soit si intelligent, responsable et réfléchi, puis tout à coup, qu’il se montre si insouciant? Avant de se lancer dans les faits et les statistiques, il est important de comprendre que des raisons biologiques expliquent en partie le fait que les adolescents font parfois de mauvais choix. Il s’agit là d’une raison supplémentaire pour laquelle il est si important que les parents supervisent et guident leurs enfants.

Le cerveau des adolescents fonctionne différemment de celui des adultes.

Des recherches menées au cours des dix dernières années au moyen d’appareils d’imagerie par résonance magnétique ont démontré que le cerveau des adolescents leur permet d’acquérir des connaissances et des compétences plus facilement que les adultes, mais que les régions qui contrôlent les impulsions et la capacité à planifier ne sont pas complètement développées à ce stade. Ce phénomène explique donc en partie pourquoi les adolescents ont tendance à réagir de façon émotive et impulsive et à prendre des risques.

L’alcool et les autres drogues procurent une plus grande euphorie aux adolescents qu’aux adultes. Les effets enivrants de l’alcool et d’autres drogues semblent affecter davantage le centre du plaisir du cerveau des adolescents : ils ressentent une plus grande euphorie qu’un adulte qui aurait consommé la même substance, et sont davantage portés à prendre des risques. Les adolescents peuvent également être moins affectés par certaines conséquences physiques négatives causées par la consommation d’alcool ou de drogues, comme la gueule de bois, effets qui pourraient les aider à contrôler leur consommation d’alcool ou tout simplement à reconsidérer le tout.

Comment se fait-il que votre adolescent soit si intelligent, responsable et réfléchi, puis tout à coup, qu’il se montre si insouciant? Avant de se lancer dans les faits et les statistiques, il est important de comprendre que des raisons biologiques expliquent en partie le fait que les adolescents font parfois de mauvais choix. Il s’agit là d’une raison supplémentaire pour laquelle il est si important que les parents supervisent et guident leurs enfants.

IMPRIMER CETTE PAGE